Le mot de la semaine.

« C comme CTA » – 6 astuces pour un CTA qui clique
Vous les connaissez sûrement, vous les voyez partout ... les CTA, ou les boutons d'appel à l'action ! On décrypte ensemble les 6 astuces pour un CTA qui clique...
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

Stop, on reprend les bases : qu’est-ce qu’un CTA ?
C’est tout simplement un bouton d’appel à l’action, un “Call To Action”.

La plupart du temps, il s’agit de verbes d’action pour inciter le visiteur à cliquer et réaliser une action : visiter un site, prendre RDV, passer commande. Il a pour objectif d’augmenter le taux de conversion de l’entreprise en question. Le but est donc d’inciter, de convertir, de fidéliser.

Les plus connus, vous les connaissez tous : “ s’inscrire”, “commander”…

Il existe cependant quelques astuces pour tenter de se démarquer dans cette masse de boutons verts (oui, souvent ils sont verts 😉)

Créer un sentiment d’urgence

L’urgence, la rareté sont des sentiments forts et de très bons leviers marketing. Utilisez avec parcimonie les termes tels que « rapidement », « tout de suite », « à saisir »… C’est une méthode qui a fait ses preuves, notamment pour les sites de vente en ligne, pour une période de soldes ou de promotions.

Attirer le regard

Tous les moyens sont bons pour mettre l’accent sur le bouton. Une couleur qui dénote, une police différente, mais également des effets de souris au survol du bouton. Généralement, les boutons verts et oranges fonctionnent bien et sont considérés comme les plus performants. Cependant, cela doit aussi s’adapter à votre charte graphique. Pensez également aux pictogrammes pour vous différencier et attirer l’attention !

Attention également à la taille, ni trop grand, ni trop petit… Bref, un juste équilibre et un peu de bon sens vous aideront à créer le bouton parfait !

Communiquer sur la valeur

Si le visiteur laisse ses coordonnés, il souhaite quelque chose de concret en échange. Les appels à l’action génériques comme “télécharger” ou “soumettre” ne donnent aucune indication sur le gain réel apporté.

Les bénéfices retirés de l’action doivent être clairs et précis, faciles à comprendre.

Utiliser les bons mots

L’usage de la 1ère personne est recommandé. Cette formule inclut votre visiteur, il se sent en confiance et compris. Tout naturellement, cette formule fonctionne mieux que des verbes ou des séquences de mots un peu génériques.
Nous vous recommandons :

  • L’utilisation d’un verbe d’action
  • A l’impératif, 2ème personne du pluriel – Inscrivez-vous
  • Au présent, à la 1ère personne du singulier – Je m’abonne

Un CTA sur chaque page

Cela concerne plutôt les sites web ! Ne laissez pas une page sans CTA, ça serait perdre le trafic généré par cette page et laisser s’échapper des prospects. A contrario, un CTA par page est souvent largement suffisant. Le mieux est l’ennemi du bien, ne l’oubliez pas …

Placer le CTA au bon endroit

L’emplacement du CTA est essentiel, car sa position peut changer du tout au tout.
Si le bouton est placé trop haut sur la page, c’est raté : le visiteur ne connait pas encore votre offre, n’a pas encore totalement confiance. S’il est placé trop bas, votre visiteur aura peut être déjà changé de page … La règle en la matière, c’est le diagramme de Gutenberg ou la lecture en Z. Selon cette théorie, les deux points situés à droite sur la ligne haute du Z et en bas sont les points les plus regardés. C’est à ces endroits que les visiteurs s’attendent à une action.

cta-gutenberg

Les boutons d’action ne sont pas une science exacte, le pouvoir de l’expérimentation vous permettra de déterminer ce qui fonctionne le mieux selon les supports et l’audience. Nous vous conseillons très fortement de tester et d’analyser vos statistiques pour déterminer ce qui fonctionne le mieux pour votre cible. Les taux de clics et de conversion obtenus vont permettre de savoir si votre stratégie est pertinente ou s’il faut revoir vos CTA.

En conclusion, les boutons d’appel à l’action (CTA) font partie intégrante des outils marketing à utiliser ! Ne les négligez pas, et pensez à prendre contact avec un pro si vous avez besoin d’être accompagné

blog_alea-cta-performance

D'autres
mots de la semaine